S&C 007 | L’argent

Même si on aspire à mener une vie plus simple, l’argent est une ressource indispensable dans la société moderne. Quelle est la place de l’argent dans un mode de vie minimaliste, et comment changer votre rapport à l’argent pour plus de liberté et de sérénité ?

Listen to « 007 | L’argent » on Spreaker.

L’argent, le pognon, les thunes, le flouze

Dans la société consumériste, l’argent n’est pas seulement un moyen de se loger et se nourrir. C’est un marqueur de statut social. À travers l’argent que l’on gagne, et par extension, la gamme de prix des objets que l’on achète, on montre notre classe sociale à notre entourage, et on se rassure de notre identité et de nos valeurs. On se compare à travers l’argent que l’on gagne, matérialisé par les objets que l’on achète, et on associe la valeur de notre être avec ce que l’on a.

Pour beaucoup, ce mode de pensée face à l’argent est inconscient. Oui, on a consciemment envie d’avoir une augmentation et de gagner plus d’argent. Mais les objets que l’on choisit d’acheter, le train de vie que l’on maintient avec nos revenus, ça, souvent c’est inconscient. On écoute les gens qui nous entourent sur ce qu’il est convenable d’acheter ou pas, et bien souvent, l’argent devient un moyen d’acheter une appartenance à un certain milieu social, un moyen de montrer notre identité et où on se situe dans l’échelle sociale.

Le problème de cette vision des choses, c’est que cela nous condamne à continuer de gagner de plus en plus d’argent, alors que notre train de vie est à peine couvert par nos revenus, et parfois même, on se retrouve à dépenser plus que ce qu’on gagne.

Changez votre rapport à l’argent

C’est plus facile à dire qu’à faire, et il faut du temps pour se défaire d’un système de croyance très ancré dans la société et notre éducation, mais j’aimerais vous proposer une alternative dans ce podcast, en espérant qu’elle fera son chemin dans votre esprit.

L’alternative est très simple : l’argent n’est qu’un outil. Un outil indispensable dans la société actuelle, mais rien de plus. Ce que vous gagnez ne définit pas votre valeur en tant qu’être humain. Vous n’avez pas besoin de posséder le dernier objet tendance pour être une personne accomplie. Vous n’avez pas besoin de gagner toujours plus d’argent pour « réussir » votre vie.

J’ai envie de vous suggérer que ce qui fait que votre vie est réussie, c’est le fait d’avoir trouvé votre juste place, et de construire pour vous-même une vie qui vous correspond. Le fait de créer des choses dont vous pouvez être fier, plutôt que de gagner toujours plus, et de dépenser votre argent dans des objets de statut social.

Reprendre le contrôle sur vos finances personnelles

Dans ma vision de la simplicité urbaine, l’argent est un outil à utiliser pour ce qui compte vraiment pour vous, ce qui va servir votre famille, vos priorités et vos projets, tout en vous préparant à l’avenir. Et ce, plutôt que de laisser les autres – la société, la pub, votre milieu social – vous dicter combien vous devez gagner et combien vous devez dépenser chaque mois pour avoir de la valeur en tant qu’être humain.

Finalement, on ne nous apprend pas vraiment à dépenser notre argent intelligemment dans la société actuelle. C’est une compétence que l’on acquiert, que nos parents peuvent nous enseigner s’ils savent eux-mêmes comment bien gérer un budget. Pourtant, c’est une compétence cruciale : c’est en apprenant à gérer vos finances personnelles que vous gagnez en liberté.

Parce que si vous dépensez mieux votre argent, peut-être avez-vous besoin d’en gagner moins que ce que vous croyez, ce qui vous laisse davantage de liberté de choix d’emploi ou de type de carrière, si vous n’avez pas un montant minimum que votre prochain emploi doit absolument vous apporter.

Parce que l’impression de manquer d’argent, ou le manque réel lié aux dettes que vous devez rembourser, crée un stress permanent dans la vie quotidienne, comme une épée de Damocles au-dessus de votre tête qui vous empêche de vivre plus sereinement.

En dépensant moins d’argent chaque mois, et en le dépensant de manière plus intentionnelle, vous gagnez donc en liberté et en sérénité.

Certaines personnes manquent vraiment d’argent

Certaines études ont montré qu’il existe une corrélation entre les revenus et le bonheur jusqu’à un certain seuil. L’argent ne fait donc pas le bonheur, mais le manque d’argent peut lui causer préjudice.

Mais en attendant, je pense qu’on peut tout de même relâcher un peu la pression dès maintenant en apprenant à ne voir l’argent que comme un outil, et pas un symbole de statut social. Ne serait-ce que pour arrêter de culpabiliser parce qu’on ne peut pas se payer les mêmes choses que le voisin ou le collègue. Ou pour éviter les achats inutiles, ce qui est d’autant plus important quand on a peu de moyens.

La publicité joue sur le fait que d’acheter telle ou telle marque va faire de vous une personne plus valable, plus accomplie. Ce ne sont pas les objets qui font de vous une personne accomplie, ni votre compte en banque. Quel que soit votre niveau actuel de revenu, même s’il n’est réellement pas suffisant à ce jour, le fait de changer l’état d’esprit face à l’argent permet déjà de récupérer cette confiance en vous, et en votre valeur, qui vous appartient de droit.

Quelques conseils concrets

Commencez par épargner un fond d’urgence

Une fois les dépenses essentielles faites (loyer, nourriture…) l’idée est de mettre une somme, même toute petite, chaque mois sur un compte d’épargne AVANT les dépenses non-essentielles.

Cela ajoute à la tranquillité d’esprit de savoir qu’on a 2000€ de côté, disponibles immédiatement, en cas de réparations imprévues pour la voiture, où de panne de frigo par exemple. Le but de cette épargne est de pallier les urgences, pas de se payer un nouveau sac à main ou le dernier iPhone. En plus, ça permet d’éviter de faire un prêt à la consommation, et donc d’en payer les intérêts, le jour où une telle urgence arrive et qu’on n’a pas le choix que de dépenser cet argent.

Faites un budget

Cela paraît évident, mais nous sommes nombreux, moi y compris, à dépenser notre argent dans l’à peu près, sans savoir exactement combien de liquidités on a vraiment à disposition une fois que les factures et autres seront parties de notre compte. Le fait de planifier à l’avance quelles sont les dépenses indispensables, et combien il reste pour le superflu, permet de prioriser, d’épargner, et d’éviter les dépenses qu’on ne peut pas se permettre.

Consommez de manière plus intentionnelle

L’idée globale est de ne plus vous laisser influencer par ce que dicte la pub, la société ou vos proches. Achetez des objets dont vous avez vraiment l’utilité, tournez-vous vers le marché d’occasion, et achetez en fonction des caractéristiques qui vous sont nécessaires au lieu d’acheter pour le nom de marque, que l’on paye généralement plus cher pour un produit pas toujours de meilleure facture. On reparlera des habitudes de consommation dans une vie simple plus en détail dans de futures émissions de Simple & Cité, si le sujet vous intéresse.

En as-tu vraiment besoin ?

Couverture du livre
Livre : En as-tu vraiment besoin ? Pierre-Yves McSween

Dans ce livre simple et clair, l’auteur, comptable de formation, explique pourquoi et comment reprendre le contrôle sur vos finances personnelles. Si le livre ne porte pas de label minimaliste, sa vision des choses s’approche énormément de ma vision de l’argent dans la simplicité urbaine.

Le livre se découpe en de nombreux chapitres autour de sujets très précis, comme l’épargne, la voiture, l’avis des autres, le mariage, etc.

Si vous avez envie d’aller plus loin autour de la gestion de vos finances personnelles, je vous en recommande vivement la lecture.

Ressources mentionnées

  • Henri David Thoreau, Walden ou la vie dans les bois.

————

Si l’émission vous a plu, je vous invite à me le dire, les retours des auditeurs et auditrices me font toujours plaisir. Vous pouvez laisser un commentaire sous cet article pour réagir ou me contacter.

La prochaine émission sera publiée dans deux semaines et concernera des méthodes pour fabriquer du temps dans notre agenda. Si nous disposons tous et toutes de vingt-quatre heures par jour, la manière de gérer notre temps nous permet d’en perdre… ou d’en fabriquer.

Florie

Créatrice du podcast "Simple & Cité", l'émission pour une vie plus simple et sereine dans le monde moderne...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *