S&C 021 | Le manque de temps

Dans le Simple & Cité de ce mois-ci, on se parle de la pression du temps et le sentiment de ne jamais en avoir assez pour faire ce qui nous tient à cœur. Quelle est la part des choses entre le manque effectif de temps, la pression perçue et la manière dont nous passons réellement nos heures?

Listen to « Le manque de temps » on Spreaker.

L’impression de manquer de temps

Nous vivons dans une société qui se dispute notre attention et notre temps. Face à toutes les options qui nous sont proposées, et le peu de temps qu’il nous reste après le travail et les obligations de la vie d’adulte, cela crée une impression de manque.

La bataille de l’attention

De manière générale, le but de toutes les entreprises dans la société moderne, c’est d’attirer notre attention. Pour nous faire connaître leur service ou produit et nous le faire acheter, il faut déjà qu’on y accorde notre attention suffisamment longtemps pour découvrir ce que c’est puis avoir envie de l’acheter.

C’est ce qu’on appelle la stratégie ARM : acquisition, rétention, monétisation. Pour acquérir et retenir le consommateur, il faut toucher son temps de cerveau disponible et lui piquer son attention ainsi offerte.

Ainsi, tout est fait pour nous voler notre attention, en quelque sorte. Du coup, on vit déjà dans un monde qui morcelle notre attention et, comme on se laisse emporter au lieu de profiter de ce qu’on est en train de faire, on ne voit pas le temps passer et on a l’impression de manquer de temps.

Le problème de l’internet gratuit

Le principe de l’internet gratuit (sites de news, réseaux sociaux, etc.) c’est que le service est rémunéré par la publicité. En d’autres termes, ce sont les publicitaires, qui, en achetant de l’espace sur ce site, payent leur travail. Plus le site a de visiteurs, plus il peut vendre son espace publicitaire cher.

La conséquence de ce modèle, c’est que la monnaie d’échange de l’internet gratuit, c’est notre présence sur leur site, et, par extension, l’attention que nous lui accordons.

Leur but devient donc de faire en sorte que nous allions sur leur plateforme le plus souvent possible, pour y rester le plus longtemps possible. Et avec le temps, des techniques ont été mises en place, comme la lecture automatique de vidéos sur YouTube ou Netflix, de manière à ce qu’on ne voie pas le temps réel que l’on passe sur ces plateformes.

Les facteurs psychologiques de l’impression de manquer de temps

D’après un article du Greater Good Science Center, qui a combiné plusieurs résultats de recherches scientifiques menées sur le sujet, nous souffrons toutes et tous de cette impression de manquer du temps. Et cette impression peut trouver une explication psychologique.

L’article soulève plusieurs facteurs :

  • Quand on ne prend pas plaisir à faire une tâche, on a l’impression qu’elle nous mange notre temps, qu’elle nous fait perdre du temps, ce qui n’est pas le cas quand on prend plaisir à le faire, même si c’est une tâche de la vie
  • Quand on ressent un conflit interne entre les choses qui comptent vraiment pour nous et celles sur lesquelles nous passons effectivement du temps
  • Un sentiment de perte de contrôle sur la manière dont on passe notre temps
  • La valeur que l’on accorde à notre temps, qui peut rendre l’impression de « perdre son temps » plus douloureuse encore.

Bien sûr, ces facteurs sont aussi liés aux circonstances externes, mais avoir conscience de ces éléments-là peut fournir des premières pistes pour remettre de l’intention dans la manière de passer notre temps.

Mise en pratique

Deux petits exercices pour commencer à réfléchir à la manière dont vous passez votre temps et l’équilibre entre le manque réel et l’impression de manque de temps au quotidien :

  • Petit un : limitez votre exposition aux éléments qui vous volent votre attention — par exemple, désactivez les notifications sur votre téléphone, désinstallez les app de réseaux sociaux, désactivez la lecture automatique des vidéos, etc.
  • Petit deux : faites un inventaire global, sur une journée ou une semaine, des différentes activités sur lesquelles vous passez du temps. Puis enlevez ce qui vous paraît obligatoire et voyez ce qui reste. Est-ce que cela correspond à ce que vous pensiez faire de votre temps libre? Est-ce que cela correspond à ce que vous voulez faire de votre temps libre?

Ressources mentionnées

 

—————

Si l’émission vous a plu, faites m’en part, cela me fera infiniment plaisir ! Vous pouvez laisser un commentaire sous cet article pour réagir ou me contacter.

En 2019, les émissions seront publiées le premier mercredi de chaque mois. Je vous retrouve donc le 1er mai prochain pour l’émission suivante ! En attendant, merci de votre présence ici et à bientôt.

Florie

Créatrice du podcast "Simple & Cité", l'émission pour une vie plus simple et sereine dans le monde moderne...

4 commentaires sur “S&C 021 | Le manque de temps

  1. As tu lu « Autoportrait de l’auteur en coureur de fond » de Murakami ? C’est un petit livre où l’auteur expose son hygiène de vie d’écrivain via la course à pied.
    Super podcast comme d’habitude ☺️

  2. Hello Florie !

    Alors perso la pub ne me dérange pas en tant que telle. Étant moi même entrepreneuse, je crée de la pub. Parfois même, j’ai découvert de jolies pépites grâce à la pub. Je pense que c’est un bon moyen de communication, sinon, comment faire pour se faire connaître ou parler d’un nouveau projet / produit / service ?
    Ce qui me dérange, c’est la publicité, partout, tout le temps et la plupart du temps mensongère. Tu citais l’exemple de la montre pour être heureux, c’est exactement de ça dont je parle.
    Le pire, c’est la publicité non ciblée. Beaucoup de gens hurlent au scandale d’être traquée pour connaître nos habitudes de consommation, perso je trouve ça bien si ça m’évite une pub canard WC dans mon fil d’actu Facebook (c’est du vécu, j’étais furax ce jour là que l’algorithme se plante à ce point sur mon compte 😅). Si je pouvais choisir les pubs sur YouTube, j’en choisirai avec plaisir des qui correspondent à mon mode de vie et mes valeurs.

    Sinon, tu m’as fait découvrir le concept d’humanitude dans tes premiers podcast et je te remercie pour cela. Ça me rassure quelque part, j’ai pu mettre un mot sur une valeur qui était mienne. Ce qui explique que j’ai mis bien 5 ans à regarder Dexter !

    Enfin, complètement d’accord sur la desactivation des notifications et compagnie, pour rester maître de son temps. Et si vraiment un soir on a envie de chiller sur les réseaux sociaux (comme moi ce soir) on peut le faire sans aucune culpabilité.

    Je te communique une citation approximative qui me fait toujours réfléchir : la nature ne se presse jamais, pourtant tout est fait dans les temps.

    À bientôt 😊

    1. Hello Adeline !
      Merci pour ta réflexion sur la pub, c’est un bon point que tu soulèves. Effectivement, j’ai découvert quelques petites marques chouettes grâce à la pub et je vois tout à fait de quelle manière ça peut aider une petite boîte à trouver son public. Ce qui me dérange, personnellement, ce sont deux choses : la première, c’est ce que tu soulèves, à savoir les pratiques mensongères, et, pour le dire clairement, de manipulation psychologique basée sur le neuromarketing. La deuxième que je n’apprécie pas, c’est le côté non sollicité de la publicité. J’ai l’impression qu’on essaye de me voler mon attention et je déteste ça.

      Je te rejoins sur l’utilité de recevoir des infos ciblées pour des marques qui pourraient nous intéresser (quand Insta me propose des pubs pour le McDo je me dis qu’ils n’ont rien compris), mais en fait, j’aimerais qu’on puisse choisir tout court si et quand on veut recevoir des pubs. Que ça devienne quelque chose de 100% volontaire et pas un truc non sollicité qui vient se mettre à la place des publications des gens qu’on a choisi de suivre, si tu vois ce que je veux dire?

      Je suis contente si le concept d’humanitude t’a plu! Si ce n’est pas encore fait, je te conseille de regarder la conférence de Serge Marquis à l’université de Nantes, c’est là que je l’ai entendu parler d’humanitude, et toute sa conf est super intéressante 🙂 C’est sur YouTube. Ta citation me fait penser au titre d’un livre que j’ai lu sur le sujet : « l’escargot est lent, mais il n’est jamais en retard » ^^ Ça fait réfléchir, c’est sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *