Le conseil pour moins consommer

Si j’aime beaucoup de choses dans l’esprit des fêtes de fin d’année, l’ambiance consumériste n’en fait pas partie. Du coup, je me suis dit que c’était le bon moment pour partager avec vous le conseil qui m’a été le plus utile et efficace pour moins consommer.

Simplicité et consommation

L’idée des mouvements autour de la simplicité et du minimalisme, c’est de remettre en question la société de consommation et apprendre à vivre mieux avec moins. L’un des angles les plus importants dans ce travail, surtout dans une société comme la nôtre, c’est de commencer par moins acheter de choses en premier lieu.

D’ailleurs, il existe plein de conseils pour contrer la manipulation de la pub et les tentations ambiantes, des défis sans achat aux désinscriptions aux newsletters en passant par sortir sans carte bleue ou attendre un certain temps avant d’acheter quelque chose qu’on a repéré.

Mais finalement, de toutes les expériences que j’ai tentées ces dernières années, il y a une méthode qui a été plus efficace que toutes les autres combinées : trouver autre chose à faire.

Le shopping comme loisir

Lorsque je suis arrivée sur Paris en 2012, je vivais dans un tout petit deux-pièces et je ne connaissais pas encore grand monde. Par contre, j’adorais me balader dans les rues de la ville, et ce principalement dans le quartier du Marais, entre les petits magasins de créateurs et le Bazar de l’Hôtel de Ville (une kryptonite entre toutes : ils ont un étage entier rempli de papeterie, stylos, carnets et livres!).

Du coup, une fois installée à la capitale, j’ai très souvent pris des après-midi pour me promener dans ce quartier, avec une pause dans un salon de thé avec un livre. Et une certaine somme dépensée en vêtements, bijoux, parfums ou autres au passage. J’ai adopté beaucoup de stratégies anti-consommation dans ces années-là : aller me balader avec une somme en liquide sans ma carte bancaire, réunir les achats sur une liste pour tout acheter d’un coup au lieu de revenir toutes les semaines, attendre un mois avant d’acheter une chose que je repérais, éviter les vitrines de mes magasins préférés…

Ces expérimentations ont toutes été utiles : j’ai appris beaucoup sur mon mode de consommation, les arguments de vente auxquels je suis sensible, les émotions qui me poussent à compenser par l’achat d’objets… Mais tant que je passais du temps à me promener au milieu de mes boutiques préférées, je continuais à consommer davantage que je ne le souhaitais.

Et puis un jour, j’ai tenté une diète d’achat : pendant deux mois, aucun achat, à part du papier toilette et de la nourriture. Ces neuf week-ends là, je me suis privée de virée dans le Marais : rien de pire pour faire échouer mon expérience que d’aller me mettre le nez devant mes boutiques préférées. J’ai trouvé d’autres choses à faire à la place : boire un verre avec des collègues, jouer du violon, faire du jeu de rôle, reprendre l’écriture…

Et lorsque ma diète d’achat s’est terminée, j’avais peur de retomber dans mes anciennes habitudes de consommation. Peut-être même de les exacerber après deux mois de frustration. Mais mon niveau de consommation n’a jamais regagné les sommets de ma première année à Paris. Pourquoi? Parce que j’avais pris goût à faire autre chose que du lèche-vitrine pendant mes week-ends.

Trouvez autre chose à faire

Voici donc le conseil qui m’a été le plus utile de tous pour réduire ma consommation d’objets : trouvez autre chose qui vous intéresse vraiment. Et vous allez remplir votre temps libre avec. Ainsi, vous aurez moins besoin de toutes les stratégies anti-tentation, puisque vous aurez mieux à faire que de partir faire les boutiques ou surfer sur les e-shops en ligne.

Pendant cette diète d’achat, qui a coïncidé avec une envie de faire plus de choses à Paris, je me suis remise à la musique et à l’écriture. Très vite, lorsque je songeais à aller voir la nouvelle collection dans les boutiques un samedi après-midi, je me disais que non, finalement, je vais y perdre trois heures alors que je pourrais réviser mon Vivaldi ou avancer mon polar à l’ancienne. J’avais trouvé des loisirs plus passionnants que le shopping.

Oui, mais que faire qui soit vraiment efficace ?

Une activité qui vous ôtera l’envie d’aller faire les boutiques, c’est quelque chose qui pique votre curiosité. Quelque chose qui fait passer le temps à toute vitesse lorsque vous êtes plongé(e) dedans. Soit parce que vous fabriquez quelque chose, soit parce que vous apprenez, vous vous renseignez, vous le partagez avec d’autres personnes. C’est le genre d’activité qui vous captive, que vous avez hâte de faire. Croyez-moi, vous n’aurez même plus envie de perdre du temps dans les magasins.

Pour trouver une ou plusieurs activités qui vous captiverons, posez-vous les questions suivantes :

  • Sur quels sujets êtes-vous curieux(se)? Quel type d’article ou vidéo vous donne envie d’en savoir plus?
  • Qu’est-ce qui vous intéresserait d’apprendre? De créer?
  • De quoi aimez-vous parler avec vos amis?
  • Sur quoi avez-vous envie d’approfondir vos connaissances ou votre savoir-faire?

Cela peut être une seule activité, un projet sur lequel vous avez envie de passer du temps libre, ou bien cela peut-être plusieurs choses différentes : un jour de la photo, le lendemain un bon jeu vidéo. Cela peut être monter un site, voir des amis, apprendre une langue étrangère, faire des sorties culturelles, voir un film, lire un livre, apprendre la poterie, faire de la musique…

Dans tous les cas, si vous cherchez bien, je suis sûre que vous trouverez des activités qui vous paraîtront plus intéressantes que d’aller acheter des trucs.

Si vous ne savez pas trop par où commencer, pourquoi ne pas tenter la même chose que ce que j’ai fait à l’époque? Pendant un à deux mois, interdisez-vous tout achat, et ne passez aucun temps ni à aller dans les boutiques, ni à parcourir les e-shops. Qu’allez-vous faire pour remplir votre temps ainsi libéré? Peut-être vous trouverez-vous des activités passionnantes naturellement…

————

Et vous, cherchez-vous à simplifier votre vie et moins consommer? Si c’est le cas, quelles sont vos astuces pour contrer la tentation ambiante ? Quelles sont les activités qui ont remplacé le shopping dans votre vie? J’adorerais savoir ce qui vous captive dans votre temps libre…

Florie

Créatrice du podcast "Simple & Cité", l'émission pour une vie plus simple et sereine dans le monde moderne...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *